L’équipe

Ce cours international est rendu possible grâce à un financement par le G3,
une alliance des universités de Montréal, Genève et Bruxelles.

POUR NOUS JOINDRE : transnut@umontreal.ca



Hélène Delisle
Hélène est maintenant professeure émérite au Département de nutrition de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal depuis 2014. Elle y a créé en 2003 le Centre collaborateur de l’OMS sur la transition nutritionnelle et le développement (TRANSNUT). Elle a formé à l’Université de Montréal quelque 12 doctorants africains en nutrition. Elle avait dirigé de 2008 à 2014 un vaste projet canadien de partenariat universitaire sur le double fardeau des troubles nutritionnels de carence et de surcharge avec plusieurs pays d’Afrique de l’ouest. Dans ce cadre, elle a monté avec des partenaires du Bénin de nouveaux programmes universitaires de formation en nutrition et diététique.

Malek Batal

Malek Batal
Malek est professeur de nutrition publique au Département de nutrition de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal depuis 2013, après avoir été professeur à l’Université américaine de Beyrouth et à l’Université d’Ottawa. Il a obtenu sa maitrise en sciences des aliments à l’Université américaine de Beyrouth et son doctorat en nutrition humaine à l’Université McGill. Ses recherches portent sur les déterminants des choix alimentaires et leurs relations avec la santé chez plusieurs populations, notamment les Premières Nations au Canada, les mères haïtiennes et leurs enfants, les populations autochtones rurales de l’Équateur et les réfugiés et migrants au Canada. Il assume depuis septembre 2014 la direction de TRANSNUT, le Centre collaborateur de l’OMS sur la transition nutritionnelle et le développement.

Amélie Sabourin
Amélie est diplômée de l’Université de Montréal comme nutritionniste-diététiste clinicienne et pratique avec les étudiants de l’Université de Montréal. Elle a intégré la pleine conscience à ses interventions cliniques et offre aussi des interventions de groupe sur l’alimentation en pleine conscience. Elle enseigne aussi aux professionnels de la santé comment intégrer la pleine conscience à leurs activités cliniques. Elle a notamment présenté l’approche aux professionnels de la santé du Québec œuvrant après de personnes diabétiques. Elle travaille par ailleurs sur des projets à l’étranger lorsque l’opportunité se présente.


David Beran

David Béran

David détient une licence en gestion avec un spécialisation en marketing, une maîtrise en santé publique de la London School of Hygiene and Tropical Medicine et un doctorat de l’University College London (UCL). Il est actuellement chercheur et enseignant aux Hôpitaux Universitaires de Genève et à l’Université de Genève au sein du Service de médecine tropicale et humanitaire. Il était auparavant basé à l’UCL où il a développé et implémenté un outil d’évaluation des systèmes de santé permettant d’évaluer l’accès aux soins du diabète dans de nombreux pays d’Afrique et d’Asie. Il travaille en étroite collaboration avec l’OMS dans le domaine du diabète et était l'un des auteurs principaux de la Commission du Lancet Diabetes & Endocrinology sur le diabète en Afrique subsaharienne.

Jorge Correia

Jorge César Correia

Jorge est médecin et chercheur, d’origine angolaise et ayant complété sa formation en Suisse. Il s’intéresse à la prise en charge des maladies chroniques dans les pays à faible et moyen revenus, en particulier l'obésité et le diabète. Il a coordonné le projet d’implémentation du réseau de télémédecine RAFT (Réseau d'Afrique Francophone pour la Télémédecine) en Angola, un projet de collaboration entre le Ministère de la Santé d'Angola, Les Hôpitaux Universitaires de Genève et l'Institut d'Hygiène et Médecine Tropicale de Lisbonne. Il occupe maintenant le poste de médecin Chef de Clinique aux Hôpitaux Universitaires de Genève dans le Service d’Enseignement Thérapeutique pour Maladies Chroniques (SETMC), centre collaborateur de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Il est également enseignant à la Faculté de Médecine de l'Université de Genève dans la formation post graduée en enseignement thérapeutique.


Philippe Donnen
Philippe est médecin spécialisé en médecine tropicale et docteur en santé publique, professeur à l’École de santé publique de l’ULB (Belgique) et Directeur du Centre de recherche « Politiques et systèmes de santé internationale ». Ses principaux thèmes de recherche sont l’épidémiologie des problèmes nutritionnels dans les pays à faible ou moyen revenu (PFMR), de même que l’association entre maladies infectieuses et problèmes nutritionnels. Ses très nombreuses missions dans plusieurs PFMR, surtout en Afrique subsaharienne, ont porté sur l’implémentation et l’évaluation de projets de recherche et développement en santé et nutrition.

LES COLLABORATEURS


Assa Sidibé Traoré

Sidibé Assa Traoré

Assa est professeur des Universités à la Faculté de Médecine et d’Odonto-stomatologie de Bamako (Mali). Elle a effectué ses études de médecine à la faculté de Médecine de l’Université Aix Marseille où elle obtint le Diplôme de Médecine puis d’Endocrinologie Maladies Métaboliques et Nutrition. Elle assure la prise en charge des pathologies endocriniennes et métaboliques dont le diabète dans son pays et coordonne la formation de spécialistes de plusieurs régions africaines (13 pays). Elle a occupé le poste de chef de Service d’Endocrinologie de l’Hôpital du Mali, structure de 3ème référence.


Stéphane Besançon

Stéphane Besançon

Stéphane est biologiste et nutritionniste avec une spécialisation en physiopathologie de la nutrition et en développement international. Il a fondé l'ONG internationale Santé Diabète en 2001, en est devenu le directeur des programmes en 2003 et directeur général en 2009. Avec cette ONG, il a mis en place de nombreux projets pilotes pour la prévention et la prise en charge du diabète en Afrique. En 2018, il a été nommé par l’OMS membre du Groupe de travail de la société civile mondiale pour la troisième réunion de l’Assemblée des Nations-Unies sur les maladies non-transmissibles. Depuis, 2015, il anime une chronique nutrition hebdomadaire sur Radio France International (RFI) dans l’émission « Priorité Santé ».

UNFM

Line Kleinebreil

Line Kleinebreil

Line est diplômée en médecine, mais aussi en technologie de l'information et pédagogie. Elle a exercé au sein de l’AP-HP (Assistance publique – Hôpitaux de Paris). Son intérêt pour l'éducation l’a orientée vers l’éducation thérapeutique et les maladies chroniques comme le diabète. Consultante pour l’OMS, elle a participé à de nombreux projets européens et joué un rôle dans le développement de la télémédecine à l’hôpital européen Georges Pompidou. En 2005 elle a rejoint l’UNFM (Université Numérique Francophone Mondiale) et mis en place, en partenariat avec le réseau RAFT (Réseau en Afrique Francophone pour la Télémédecine ) des Hôpitaux de Genève, des formations continues à distance, à suivre sur les lieux de travail, pour les pays en développement. Actuellement, elle est aussi consultante pour le programme «Be He@lthy Be Mobile» de l’OMS / ITU (Union Internationale des Télécommunications ) utilisant des téléphones mobiles pour lutter contre les maladies chroniques.

LA RÉALISATION TECHNIQUE